NORD-KIVU: Plus de 3 Millions d’habitants concentrés dans deux communes, l’urgence s’impose à ville de Goma

La ville de Goma, la capitale touristique de la RDC dont une forte demographie est remarquée devient incontrolable à cause de la concentration de plus de 3 millions d’habitants dans deux communes seulement et dans lesquelles l’administration n’arrive plus a faire mieux son travail.

Selon la loi organique n°08/016 du 07 octobre 2008 portant composition, organisation et fonctionnement des Entités Territoriales Décentralisées et leurs rapports avec l’Etat et les provinces; à son article 46 alinéa 2 dispose que “toute subdivision de la ville ou toute agglomération ayant une population d’au moins 20.000 habitants à laquelle un décret du Premier ministre aura conféré le statut de commune.” Ce qui revient à dire que les deux communes se la ville de Goma ne sont plus dans le critère.

Au égard à ce qui précède, la ville de Goma mérite d’avoir plus ou moins quatre communes. Ajouter d’autres communes à la ville de Goma peut être bénéfique pour plusieurs raisons. Tout d’abord, cela peut aider à réduire la densité de population dans les quartiers déjà existants de la ville et permettre une meilleure planification urbaine pour répondre aux besoins des habitants. En outre, cela peut également contribuer à une meilleure coordination et gestion des ressources en matière de transport, d’eau et d’assainissement, de santé publique et autres services municipaux. Ensuite cela peut aussi favoriser une bonne administration de la ville avec un développement équitable et la lutte contre la criminalité urbaine.

Pour ajouter d’autres communes à la ville de Goma, le processus qui est généralement suivi est de procéder à une étude approfondie de la population de chaque zone afin de déterminer les différents quartiers qui pourraient être intégrés à la nouvelle commune. Ensuite, une analyse des besoins et des ressources de chaque quartier est effectuée pour garantir que les services municipaux sont fournis de manière uniforme et équitable.

Le processus d’ajout des communes à une ville peut prendre du temps et nécessite une coordination étroite entre les autorités locales, les organismes gouvernementaux et les communautés locales. Cela peut également nécessiter la mise en place de nouvelles structures de gouvernance pour garantir une gestion efficace de la nouvelle commune.

Laila kayuya

Check Also

NORD KIVU: 39 bornes implantées entre la RDC et l’Ouganda

  39 bornes ont été implantées dans une dynamique collaborative pour réaffirmer les limites frontalières …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: